Les metiers par secteur

Les métiers et l’emploi dans l’industrie

Agroéquipement
Automobile
Construction aéronautique, ferroviaire et navale
Électronique
Énergie
Industrie alimentaire
Industrie chimique
Mécanique
Mode et industrie textile
Verre, béton, céramique

Les métiers et l’emploi dans l’agriculture

L’agriculture poursuit son adaptation aux évolutions de la société , des technologies et des pratiques professionnelles nouvelles, en lien avec le développement des nouvelles technologies : agroécologie, diversification des circuits commerciaux, labels de qualité… L’emploi salarié offre de belles perspectives et le machinisme agricole cherche des profils techniques et commerciaux. Tous les ans, des milliers d’exploitations sont à reprendre. licences professionnelles, masters et diplômes d’ingénieur préparent aux métiers de l’agriculture.

Les métiers et l’emploi dans l’art et design


L’art (peinture, sculpture, photo, BD…) et le design (graphique, sonore, d’espace, de produit, d’interaction) sont des domaines qui demandent beaucoup de motivation. Les études y sont généralement longues (de 3 à 5 ans) et les débouchés parfois peu nombreux

Les métiers et l’emploi dans les arts du spectacle

Les professionnels des arts du spectacle mettent leur créativité au service d’une représentation artistique. Théâtre, danse, musique mais aussi cinéma ou audiovisuel… chaque mode d’expression possède ses propres spécificités. Avec une constante dans ces métiers : l’importance du travail d’équipe.

Les métiers et l’emploi dans l’architecture, l’urbanisme et le paysage


Partout, le territoire évolue en se complexifiant. Derrière ces mutations, des architectes, des urbanistes et des paysagistes qui utilisent leurs compétences propres tout en sachant dialoguer avec de nombreux partenaires. État des lieux des métiers et de l’emploi

Les métiers et l’emploi dans l’artisanat d’art

Les métiers d’art offrent une très grande diversité et couvrent des univers très variés. Les professionnels de ces métiers façonnent, restaurent, imaginent des objets et pièces d’exception à la croisée du beau et de l’utile. Tour d’horizon des métiers d’artisanat d’art et de leurs débouchés.

Les métiers et l’emploi dans l’audiovisuel


De la conception à la diffusion en passant par la réalisation, le tournage et la finalisation, la qualité d’une œuvre audiovisuelle diffusée à l’antenne ou en salles repose sur un travail d’équipe. Point sur les métiers et les débouchés du secteur..
Pas de film sans comédiens, pas d’émission radio ou télé sans animateur. Néanmoins, le secteur ne se limite pas aux personnalités qui passent à l’antenne ou à l’écran.
Sur les plateaux comme en studio d’enregistrement, à la régie comme en salle de montage, les professionnels de l’image et du son mettent leurs compétences artistiques et techniques au service des productions audiovisuelles.
Les projets, conçus et dirigés par des producteurs et des réalisateurs, font appel à de nombreux ouvriers, techniciens et cadres techniques (machinistes, opérateurs et chefs opérateurs image et son, régisseurs…).
Sans oublier les gestionnaires (assistants et directeurs de production…).

Les métiers et l’emploi dans la banque et l’assurance


La banque et l’assurance sont de grands recruteurs. Avec un point commun : l’embauche prioritaire de commerciaux. Satisfaire les clients et faire du chiffre : un défi qui exige tact et technicité.
Les chargés de clientèle, les conseillers en ligne,les techniciens traitent les opérations bancaires ou boursières, gèrent les contrats d’assurance…
Les spécialistes de la finance occupent différentes fonctions : analyste de crédit, analyste financier, gestionnaire de patrimoine, gérant de portefeuille, trader…
Dans l’assurance, chefs de produit marketing et actuaires créent de nouveaux contrat et en fixent les tarifs. Courtiers et agents généraux les commercialisent.
La banque et l’assurance emploient également des juristes, des experts-comptables, des informaticiens.
Les commerciaux sont de plus en plus polyvalents et vendent désormais à la fois de l’assurance et des produits bancaires.
Ces deux secteurs ont fortement développé la formation continue, permettant à leurs salariés de nombreuses évolutions de carrière.

Les métiers et l’emploi dans l’artisanat d’art

Les métiers d’art offrent une très grande diversité et couvrent des univers très variés. Les professionnels de ces métiers façonnent, restaurent, imaginent des objets et pièces d’exception à la croisée du beau et de l’utile. Tour d’horizon des métiers d’artisanat d’art et de leurs débouchés:

On recense aujourd’hui 198 métiers d’art répartis dans 83 spécialités. Ces professions sont désormais classées dans 16 grands domaines correspondant à des filières économiques, à des “univers de marchés”.
Quelques exemples : ébénistes et tapissiers d’ameublement, regroupés au sein du domaine de l’ameublement et de la décoration. Les fontainiers, les marbriers, les sculpteurs sur pierre et les tailleurs de pierre trouvent quant à eux leur place dans le champ de l’architecture et des jardins.
Si le public connaît bien certains métiers (ébénistes, bijoutiers, maroquiniers, photographes techniciens), d’autres restent à découvrir (sérigraphes, gantiers, orfèvres, archetiers).
Récemment, de nouvelles professions sont venues élargir le secteur : émailleurs sur lave, malletiers, fresquistes, guillocheurs, feutriers, restaurateurs de cuirs…
Leur point commun ? Un réel savoir-faire pour transformer la matière, la restaurer, imaginer et produire des objets (pièces uniques, petites séries) à la croisée du beau et de l’utile, et présentant un caractère artistique.

Les métiers et l’emploi dans le BTP


Poids lourd de l’économie, le secteur du BTP continue à recruter afin de concevoir des édifices et piloter des chantiers en intégrant les préoccupations écologiques.
À l’origine de toute opération de construction, il y a la signature d’un contrat et la réalisation d’études. C’est le domaine des chargés d’affaires et des ingénieurs d’études et techniciens qui dimensionnent les ouvrages, réalisent les plans détaillés, définissent les méthodes de construction, chiffrent le coût des travaux et établissent les plannings. Les normes environnementales font partie intégrante des études techniques.
Sur les chantiers, les ouvriers sont majoritaires. Ils se répartissent le gros œuvre (terrassement, maçonnerie, coffrage, charpente) et le second œuvre qui intervient une fois la structure posée (couverture, étanchéité, chauffage, électricité, plomberie, menuiserie, carrelage, peinture).
Les travaux publics s’appuient également sur des équipes ouvrières, chargées de domaines aussi variés que la construction et l’entretien des routes et des autoroutes, l’installation d’éclairages publics, la rénovation des réseaux d’eau…
À la tête des équipes, des chefs de chantier et des conducteurs de travaux coordonnent l’activité au quotidien. Ce sont à la fois des managers et des gestionnaires, qui assurent la relation avec les fournisseurs et veillent au respect des règles de qualité et de sécurité.

Les métiers et l’emploi dans la compabilité,

Contribuant au dynamisme des entreprises, les “gestionnaires” sont très recherchés. En entreprise ou dans la prestation de services, les métiers de comptable, de contrôleur de gestion et d’auditeur sont ainsi les plus ouverts aux jeunes diplômés. Passage en revue des différentes carrières dans la comptabilité, la gestion et les ressources humaines.
Aussi indispensables au bon fonctionnement de toute organisation publique ou privée : les professionnels de la gestion et ceux des ressources humaines.
La course à l’optimisation des coûts de production crée de belles opportunités pour les premiers, contrôleurs de gestion en tête. Leur mission : mettre en place les outils de suivi permettant de savoir au plus vite si les objectifs de rentabilité fixés ont des chances d’être atteints. Et côté gestion financière, les trésoriers ou les credit managers ont pour rôle de gérer au mieux les flux d’argent et de minimiser les risques de factures impayées.
Quant aux professionnels des ressources humaines, ils ont pour mission de gérer le personnel au quotidien et sur le long terme en préparant les bulletins de paie, en informant les salariés de leurs droits, mais aussi en les faisant monter en compétences grâce à des formations ou encore en recrutant de nouveaux collaborateurs.

Les métiers et l’emploi dans l’environnement


Contrôle de la pollution de l’air, recyclage des déchets, qualité de l’eau, protection et valorisation de la biodiversité, prévention des risques naturels et industriels… les métiers de l’environnement font face à de nombreux enjeux. Panorama des métiers verts et verdissants.
Les métiers verts, qui contribuent à prévenir ou à corriger les atteintes à l’environnement, font appel à tous les niveaux de qualification : environ trois quarts des postes liés aux déchets et à la propreté sont occupés par des agents non qualifiés. Reste que les entreprises éco-industrielles et les bureaux d’études recrutent des chargés d’études pour évaluer l’impact de projets d’aménagement sur l’environnement, des chefs de projet pour réaliser des ouvrages hydrauliques ou dépolluer des sites, des directeurs d’agence, des technico-commerciaux…Les industries traditionnelles emploient des cadres pour appliquer les normes environnementales : responsables QSE (qualité, sécurité, environnement), experts efficacité énergétique… Et les collectivités territoriales ont besoin de chargés de mission et de responsables environnement.Si les préoccupations écologiques font apparaître de nouveaux métiers tels les diagnostiqueurs immobiliers et les experts bilan carbone, elles ont surtout transformé des métiers existants : c’est ce que l’on appelle des métiers verdissants (architecte, concepteur/trice industriel/le…).
Les activités de protection de la nature, au sein de parcs naturels par exemple, n’offrent qu’une minorité de postes. Les places sont donc chères pour les nombreux diplômés qu’elles attirent.La gestion des déchets et des eaux et l’énergie, représentent la majorité des emplois verts. Portées par des lois de plus en plus strictes en matière de développement durable, les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie créent des emplois, pour les travaux d’isolation des bâtiments, l’installation de pompes à chaleurs, la valorisation des déchets… Tandis que la réglementation favorise l’essor de la dépollution des sites industriels et des sols.Au nombre des grands acteurs : des multinationales comme Veolia Environnement ou Suez Environnement, de plus petites entreprises privées, des bureaux d’études et d’ingénierie et des collectivités publiques. De nombreuses associations sont très actives sur les créneaux de la protection de la nature et de l’éducation à l’environnement.

Les métiers du Tourisme , Hôtellerie et restauration.


L’hôtellerie-restauration et Tourisme cherche à attirer de nouvelles compétences en cuisine, en service et en hébergement. Malgré une image parfois peu valorisée, de nombreux métiers offrent de belles perspectives de carrière.
Les grands structures hôtelières, présentes partout dans le monde, permettent d’acquérir une expérience professionnelle à l’international.
Enfin, tous ces établissements sont gérés par des cadres (directeurs d’hôtel ou de restaurant) ou encore par des gérants de restauration collective.
Concevoir un circuit et le vendre, guider des visiteurs dans un musée ou animer une sortie nature, accueillir des vacanciers dans un club et les divertir, promouvoir une ville ou une région sur Internet… les métiers du tourisme offrent des missions variées

Les métiers et l’emploi dans le journalisme


Qu’ils utilisent l’image, le papier ou le son, les journalistes sont tous animés par la même flamme : l’envie d’informer. Un milieu où curiosité, ouverture d’esprit, adaptabilité mais aussi disponibilité et volonté sont indispensables. Passage en revue des débouchés et conditions de travail dans le secteur.
Passer par les formations reconnues et très sélectives reste le sésame pour exercer dans le journalisme. Un passage par l’université en lettres, droit, histoire, sciences est donc incontournable. Autre cursus possible.
Dans leur majorité, les journalistes sont issus d’autres cursus : université (lettres et sciences humaines, économie, droit et science politique…), (institut d’études politiques), écoles privées…
Un niveau bac+5 est conseillé pour acquérir la culture générale indispensable à l’exercice du métier.
Les stages sont le meilleur moyen de mettre le pied à l’étrier. Les étudiants en journalisme ont intérêt à se familiariser avec la culture web en créant, par exemple, un blog ou encore en s’inscrivant sur les réseaux sociaux.

Les métiers et l’emploi dans le marketing et la publicité


Concevoir des publicités radios ou web, valoriser une marque, étudier le comportement des consommateurs, agencer des articles dans un magasin… qu’il s’agisse du marketing ou de la publicité, l’objectif est toujours de faire aimer les produits aux futurs clients et de gagner des parts de marché. Tour d’horizon des métiers et des débouchés du secteur.
L’internet révolutionne la relation client jusqu’à inverser les rôles entre la marque et le consommateur. De nouveaux métiers apparaissent pour épouser cette tendance : community manager, responsable webmarketing, responsable de la stratégie digitale, UX designer, etc.
Le marketing et la publicité ont un objectif commun : séduire et fidéliser les consommateurs en créant des marques aux identités fortes. Très dépendants de l’activité économique, le marketing et la publicité sont vulnérables aux crises.
Les professionnels du marketing exercent principalement dans les sièges sociaux des entreprises, mais aussi dans des cabinets de conseil et des instituts d’études et de sondage. La concurrence est vive entre les jeunes diplômés, à qui l’on demande souvent une première expérience professionnelle.

Les métiers et l’emploi dans le commerce et la distribution


Secteur clé de l’économie, le secteur du commerce et de la distribution emploie et offre une large palette de métiers.
Si on associe souvent ce secteur aux grandes enseignes de la grande distribution, il est en réalité bien plus large. Il englobe le commerce inter-entreprises, le commerce de gros et l’e-commerce.
Très féminisée, la grande distribution reste un vivier d’emplois important.
En constante expansion, l’e-commerce crée chaque année de nouveaux emplois.
Avec les millions de sites marchands référencés, l’enjeu pour chacun est d’assurer sa visibilité sur la toile. Parmi les profils recherchés les spécialistes du webmarketing sont en première ligne.
Côté logistique (préparateurs de commandes, magasiniers-caristes…), les métiers se développent et se complexifient.
Dans le commerce inter-entreprises (ou “B to B”), la moitié des embauches concerne les fonctions commerciales : commerciaux, technico-commerciaux, acheteurs. Des métiers de terrain, dans lesquels les déplacements sont nombreux et où il faut remplir des objectifs chiffrés.
Pour toutes les fonctions commerciales, l’expérience de terrain et la maîtrise de l’anglais sont des atouts précieux. Et face au boom de l’e-commerce, manier les outils digitaux est devenue une nécessité.

Les métiers et l’emploi dans la culture et le patrimoine


Conservation du patrimoine, architecture, spectacle vivant, cinéma et audiovisuel, édition et presse… la culture est un domaine qui regroupe de nombreux champs d’activité. Malgré des débouchés incertains, les métiers de la culture attirent. La clé pour y faire son chemin : un fort investissement personnel.

De la médiation culturelle à la conservation du patrimoine, en passant par l’administration et la gestion de lieux culturels, ou encore l’élaboration et la promotion d’évènements, la palette de métiers offerte dans le secteur reflète sa richesse !

Qu’ils valorisent les monuments ou les œuvres d’art auprès du public (animateur, guide conférencier…), ou qu’ils veillent à leur préservation au sein d’un musée ou de l’un des 14 000 monuments classés (conservateur, architecte…), les professionnels du patrimoine occupent souvent un emploi stable dans la Fonction Publique, accessible sur concours.
De la médiation culturelle à la conservation du patrimoine, en passant par l’administration et la gestion de lieux culturels, ou encore l’élaboration et la promotion d’évènements, la palette de métiers offerte dans le secteur reflète sa richesse !
Qu’ils valorisent les monuments ou les œuvres d’art auprès du public (animateur, guide conférencier…), ou qu’ils veillent à leur préservation au sein d’un musée ou de l’un des monuments classés (conservateur, architecte…), les professionnels du patrimoine occupent souvent un emploi stable dans la Fonction Publique, accessible sur concours.
En management culturel, associations et lieux culturels emploient par exemple des directeurs de manifestations, des attachés de presse.
Les Drac (directions régionales de l’action culturelle) recrutent notamment des conseillers culturels et des directeurs des affaires culturelles.
De leur côté, les médiateurs culturels s’insèrent davantage au sein de structures privées (associations, musées) ou de collectivités locales.

Les métiers et l’emploi dans l’informatique et réseaux


Ce secteur en perpétuelle évolution fait la part belle aux jeunes diplômés, à partir de bac+2 et majoritairement à bac+5.
Si l’informatique a depuis longtemps envahi tous les secteurs d’activité, ses applications ne cessent d’évoluer. Big data, informatique décisionnelle, réalité virtuelle, systèmes embarqués, créent de nouvelles possibilités dans des domaines aussi variés que les transports, la santé, la production industrielle, la finance, le marketing, le multimédia… Une dynamique très favorable à l’emploi.

Les métiers et l’emploi dans les transports et la logistique


Le transport et la logistique sont des activités étroitement. Les métiers évoluent pour répondre à la mondialisation des échanges, à l’informatisation des process, aux nouveaux modes de consommation et aux exigences environnementales. Si les conducteurs et les manutentionnaires sont toujours très nombreux, le marché de l’emploi est favorable aux jeunes diplômés à tous les niveaux.
Le secteur transport-logistique poursuit sa mutation pour s’adapter à l’internationalisation des échanges, aux nouveaux modes de consommation, à l’essor du e-commerce, à l’informatisation et à l’automatisation des process, aux contraintes environnementales. Tour d’horizon des métiers et du marché de l’emploi.
En logistique, les ingénieurs ou directeurs logistique, aussi appelés managers supply chain, coordonnent l’ensemble de la chaîne logistique : opérateurs, préparateurs de commandes et caristes, gestionnaires des stocks et responsables d’entrepôts (ces deux fonctions cadres représentent 12 % des effectifs). Gravitent aussi autour de cette chaîne des acheteurs, des responsables d’approvisionnement, des chargés de planning transport, des responsables de flotte, des affréteurs, etc. À l’international, interviennent des agents de transit, des assistants déclarants en douane…

Les métiers et l’emploi dans le médical


Médecin généraliste ou spécialiste, pharmacien dans l’industrie pharmaceutique ou en officine, dentiste ou sage-femme : les professions médicales offrent de nombreuses possibilités d’exercices, et des débouchés assurés. Certaines régions font même face à une pénurie de professionnels. Panorama des métiers et de l’emploi.
Du côté des pharmaciens, les trois-quarts travaillent en officines. La moitié d’entre eux sont titulaires (propriétaires) et ont le statut de professionnel libéral. L’autre moitié, les adjoints d’officines, sont salariés de l’officine.
Enfin, les professionnels de santé peuvent exercer dans des entreprises privées. Au premier rang : les industries du médicament qui embauchent des pharmaciens et des médecins à des fonctions de recherche, de production, de marketing et pour les affaires réglementaires.
les formations médicales sont exigeantes et longues.
Pour exercer, il faut détenir le titre exigé. Médecins, chirurgiens-dentistes, pharmaciens et sages-femmes ont donc tous un DE (diplôme d’État) qui correspond à leur filière : DE de docteur en médecine, DE de chirurgie dentaire, etc. Celui-ci se prépare et s’obtient dans le cadre d’un cursus dédié. Pour qui veut rejoindre ces métiers.
Le parcours d’études commence directement après le bac. Les bacheliers S constituent la quasi-totalité des effectifs puisque le programme comporte de la chimie, de la physique, des mathématiques et de la biologie. Certaines universités ont mis en place des parcours alternatifs.
Il faut compter 9 à 11 années d’études au total pour devenir médecin, 6 ou 9 ans pour devenir pharmacien, 6 à 9 ans pour devenir dentiste et 5 ans pour devenir sage-femme.

Les métiers et l’emploi dans le paramédical

Résultat de recherche d'images pour "Les métiers et l'emploi dans le paramédical"Soignants, spécialistes de la rééducation, de l’appareillage ou de l’assistance médicale et technique, le secteur ouvre grand ses portes aux jeunes diplômés. Travail en libéral au sein d’un cabinet ou comme salarié à l’hôpital, dans des centres spécialisés, des maisons de retraite, tour d’horizon des métiers du paramédical.
Sans être médecins, les professionnels paramédicaux dépistent des problèmes de santé, contribuent aux soins et à l’amélioration des conditions de vie des patients.
Parmi la vingtaine de métiers répertoriés, plusieurs profils coexistent. Les “soignants” ( infirmiers, aides-soignants, puériculteurs…) assistent une équipe médicale.
Les professionnels de la rééducation ( psychomotriciens, masseurs-kinésithérapeutes, diététiciens…) travaillent sur la prescription d’un médecin qui a identifié les troubles du patient.
Les métiers de l’appareillage ( opticien-lunetier, audioprothésiste, podo-orthésiste…) font appel à des compétences et savoir-faire plus manuels.
Enfin, l’assistance médicale et technique ( technicien d’analyses biomédicales, manipulateur en électroradiologie médicale…) associe les connaissances médicales à la maîtrise de technologies.
Réglementées, la plupart des formations sont sanctionnées par un diplôme d’État ou un certificat de capacité, obligatoires pour exercer. Des diplômes préparés en 3 à 5 ans, au sein d’écoles spécialisées ou à l’université. Accès sur concours très sélectifs.

Les métiers et l’emploi dans la communication


Valoriser l’image d’une marque, d’une collectivité ou d’une entreprise auprès de partenaires, médias…telle est la mission des professionnels de la communication. Un bon contact, de la persuasion, une grande réactivité : des qualités indispensables.
Le directeur de la communication (dir”com) définit la politique de communication et garantit la cohérence de toutes les actions menées par des professionnels plus spécialisés : attaché de presse (relations avec les journalistes), chargé de communication, chargé de relations publiques (organisation d’événements, de conférences…), de la communication interne (relations avec les partenaires sociaux), de la communication financière (relations avec les actionnaires et la presse économique), du “B to B” (relations avec les annonceurs), journaliste d’entreprise et webmestre (informations sur papier ou sur Internet), directeur artistique et graphiste chargés de l’identité visuelle (logo), publicitaires…
En agence, on commence comme consultant junior (généralement chargé des relations avec la presse, la base du métier), puis on grimpe les échelons en se spécialisant et en assumant des missions de plus en plus importantes.

Les métiers et l’emploi dans le droit et la justice

Le droit et la justice recouvrent de nombreux métiers du juriste en entreprise au juge en passant par le gestionnaire de contrats d’assurance, le commissaire de police ou l’avocat. Le droit est un passage obligé pour exercer ces fonctions. Tour d’horizon des métiers dans la fonction publique ou le secteur privé.
Les magistrats, secondés par les greffiers, rendent la justice au sein d’une juridiction : tribunal d’instance, cour d’assises… Ce sont des agents de l’État, au même titre que les directeurs de prison, les conseillers d’insertion et de probation… Ils ont un emploi assuré à la fin de leur formation professionnelle (École nationale de la magistrature, École nationale des greffes, École nationale d’administration pénitentiaire…).
Les avocats, les notaires et les huissiers sont des auxiliaires de la justice. Leur profession est réglementée. Mais ils exercent leur activité en libéral et sont rémunérés par leurs clients. Les débuts peuvent donc parfois être difficiles, avec une activité et des revenus fluctuants.
Les juristes d’entreprise, salariés, rédigent les contrats (commerciaux…). Ils suivent la législation en droit des affaires, droit fiscal… et conseillent les dirigeants de leur société. Ce secteur reste attractif, car les entreprises affichent de forts besoins en spécialistes.
Administrateurs de biens, gestionnaires de contrats d’assurance, fiscalistes… bien d’autres professions sont ouvertes aux diplômés en droit. Sans oublier, les nombreux agents de la fonction publique qui s’appuient sur leurs connaissances juridiques pour faire appliquer la réglementation aux entreprises ou aux citoyens. Citons entre autres, les attachés (d’administration ou territoriaux), les contrôleurs et inspecteurs des douanes, finances, fraudes, du travail… recrutés sur concours à différents niveaux.

Les métiers et l’emploi dans le jeu vidéo

L’industrie du jeu vidéo fait rêver. Après quelques années difficiles, le secteur est reparti, porté par les consoles de nouvelle génération et les jeux mobiles. Les postes offerts sont souvent stables et qualifiés. Parmi les fonctions porteuses, la programmation et le marketing.
Pour créer un univers graphique, imaginer des intrigues, assurer le codage informatique ou promouvoir le produit, des compétences spécifiques sont attendues. Réalité virtuelle, e-sport, 3D, création sonore, game design, programmation, localisation, animation de communauté, tour d’horizon des métiers du jeu vidéo et des environnements de travail.
Pour rejoindre les métiers du jeu vidéo, les formations sont variées. Surtout, elles doivent être en lien avec le projet envisagé. Conception, image, marketing ou programmation, tour d’horizon des cursus adaptés.
Pour se former aux métiers du jeu vidéo, les formations sont variées. Surtout, elles doivent être en lien avec le projet envisagé. Il est par ailleurs indispensable d’avoir réalisé des projets (rédaction d’articles sur des sites spécialisés, création d’un jeu…). Si certains autodidactes peuvent percer, il est conseillé de passer par une formation, de plus en plus demandée par les recruteurs. Maîtrise de l’anglais exigée !
Les programmeurs sont souvent diplômés d’une école d’ingénieurs (bac+5), d’une école d’informatique ou de l’université (master informatique) ; les professionnels du marketing sortent pour la plupart d’une école de commerce, d’un IEP, ou sont titulaires d’un master.

Les métiers et l’emploi dans la maintenance et l’entretien

Ces secteurs dynamiques recrutent à tous les niveaux, à des postes plus stratégiques qu’il n’y paraît.
La maintenance des matériels consiste à réviser et réparer des matériels, machines et engins agricoles, de travaux publics, de manutention et de parcs et jardins. Les entreprises de propreté interviennent dans des environnements très diversifiés : locaux administratifs, grandes surfaces, hôpitaux, aéroports, espaces verts. Panorama des métiers du secteur.
Les métiers de la maintenance manquent également de candidats. Là où il y a des machines, on a besoin de “maintenanciers”. Ces professions très techniques sont devenues indispensables à la bonne santé des entreprises. Autant dire que les débouchés ne manquent pas.
Au niveau bac + 2 à bac + 5 (BTS – brevets de technicien supérieur, licences professionnelles, diplômes d’écoles d’ingénieurs), les diplômés exercent des responsabilités qui portent sur les aspects techniques, réglementaires, organisationnels et humains.
Certaines spécialisations peuvent également se préparer dans le cadre de CQP (certificats de qualification professionnelle) et de titres professionnels.

Les métiers et l’emploi dans la recherche


Recherche fondamentale dans des organismes publics ou recherche appliquée via la recherche et développement (R & D) dans des secteurs comme l’industrie automobile, chimique, pharmaceutique, agro-alimentaire, cosmétique, aéronautique, les besoins en innovation sont nombreux. Panorama des métiers et débouchés dans la recherche.
Licence, master puis doctorat, tel est le parcours classique des chercheurs soit un niveau bac+8. Des formations plus courtes avec bac+2, bac+3 ou bac+5 permettent également d’accéder à des emplois dans la recherche. Tour d’horizon des cursus porteurs.

Les métiers et l’emploi dans le travail social

Le social se répartit en plusieurs sous-secteurs :

  • Aide et conseil, avec l’assistant de service social, comme professionnel phare ;
  • Éducation spécialisée auprès d’un public varié (enfants ou adultes handicapés, enfants placés, adultes précaires…)
  • Développement local et insertion professionnelle (chef de projet territorial, chargé d’insertion…)
  • Service à la personne.

Ce dernier ensemble est le plus important par le nombre. Plusieurs centaines de milliers de professionnels, des femmes surtout, interviennent au domicile de particuliers, auprès des familles (travaux ménagers), d’enfants (garde à domicile), de personnes handicapées, âgées ou dépendantes (aide à la mobilité, aide ménagère, garde-malade).

Les métiers et l’emploi dans le sport


Compétition, enseignement et animation, vente de matériel sportif, gestion des installations ou suivi médical des athlètes, la palette des métiers du sport est plutôt large. Avec des disparités importantes d’un métier à l’autre, en termes de rémunération, de sécurité de l’emploi et d’évolution de carrière

Ce dernier ensemble est le plus important par le nombre. Plusieurs centaines de milliers de professionnels, des femmes surtout, interviennent au domicile de particuliers, auprès des familles (travaux ménagers), d’enfants (garde à domicile), de personnes handicapées, âgées ou dépendantes (aide à la mobilité, aide ménagère, garde-malade).

Proud of NASCAR and its supporters and fans. They won put up with disrespecting our Country or our Flag they said it loud and clear! words Friday and Saturday sparked a massive show of defiance Sunday as more than 200 NFL players protested by choosing not to stand for the national anthem. Many coaches locked arms with the players. Goal was to provide cheap china jerseys open dialogue and communication. We listened to one another. We believe it the best way to work through any issue we are facing, on and off the field, owners Terry and Kim Pegula said in a statement distributed by the Bills. Trump remarks were divisive and disrespectful to the entire NFL community, but we tried to use them as an opportunity to further unify our team and our organization. Our players have the freedom to express themselves in a respectful and thoughtful manner and we all agreed that our sole message is to provide and to promote an environment that is focused on love and equality. "Within hours, cheap jerseys certainly, and probably less, the Ranger regiment officers, high ranking officers back in the States were conspiring to cover this up," Krakauer says. military's highest honors, immediately began moving through the Army ranks something that is not done cheap nfl jerseys for deaths by friendly fire, Krakauer says. 'Prairie niggers' is an insult. Those are very upsetting to our kids. But 'Redskins' is an honorable name we wear with pride. He wondered how to tell the Willpinit Redskins the "name they wear proudly across their chests is insulting them. Because they have no idea.". According to the "Princeton Review," there are no prerequisites for sports management positions, but most general managers in the NFL have similar backgrounds as former scouts, accountants or athletes.Start in SchoolGMs in the NFL must have a passion for the game. They typically have experience either playing or coaching football. "This pro football has been personally hand cheap china jerseys signed by Hall of Fame defensive tackle Joe Greene with the inscription ""HOF 87"". This product is officially licensed by the National Football League and comes with an individually numbered; tamper evident hologram from Mounted Memories. To ensure authenticity, the hologram can be reviewed online. This oakley sunglasses sale process helps to ensure that the product purchased is authentic and eliminates any possibility of duplication or Retro Jordans fraud. " Setting Point Spreads, OddsOddsmakers do more than predict the outcome of games. They weigh myriad factors to determine which team is favored by how many points. In individual sports or group events, they set odds on which individual or team is most likely to win. They set odds that spread the betting encouraging bets on the underdogs and discouraging bets on heavy favorites. Their goal is to create higher betting volume and more wins than losses for the sports cheap jerseys book.